SAMT Les Armaturiers : À la base du squelette qui fait tenir le Tokamak

18.12.2017

Ils ont l’habitude d’œuvrer dans l’ombre de plus grands. De faire le travail obscur, celui qui, à l’aboutissement d’un chantier, ne se voit plus, ne s’imagine plus. Et pourtant, les Armaturiers de la SAMT méritent aujourd’hui les feux des projecteurs.
Depuis leurs petits bureaux basés au bord de l’étang de Berre, la famille Thirion fait rayonner son nom dans le monde entier. De Saint-Chamas au Panama, en Guyane, à la Réunion, partout où les grands ouvrages d’art nécessitent du béton armé. Le domaine dans lequel Edgard (le père), Frédéric (le fils) et les salariés de la SAMT excellent. "Le béton armé, c’est la colonne vertébrale, le squelette d’un bâtiment…

 

Lire l'article de La Provence du 12 décembre 2017